AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'heure du Sacrifice

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Siddhârtha
mode hyper-espace activé!
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2071
Age : 40
Date d'inscription : 24/07/2006

MessageSujet: L'heure du Sacrifice   Mar 20 Nov - 2:31

Dans les mornes clairières de Tirisfal, un Ombre s'avance en proie au tourment, semblant chercher quelque chose, quelqu'un... Un idéal? Non sans doute pas, car le Réprouvé, que l'on nommait Siddhârtha, sait bien que nul ni rien ne peut l'être... Le prêtre erre, mu par un sentiment vieux comme Azéroth, une souffrance, une déchirure.

...

L'ombre qui l'avait gagné finalement, après de longues années, l'Ombre dont il tirait dorénavant son pouvoir, l'Ombre qu'il avait cru dompter, pauvre fou, avait fini par s'emparer définitivement de son âme... Il était devenu son propre double, celui qu'il redoutait tant et dont la Discipline l'avait gardé jusqu'à lors. Son double Ténébreux... Hélas il s'était écarté trop loin du Sentier d'Or. L'Agartha, dont lui avait tant parlé ses maîtres, n'était plus qu'une vaine chimère pour lui.

...

Cherchant un salut, sans doute, dans la vision sinistre mais réconfortante des arbres noueux bordant le Lac Etincelant, le regard du prêtre se pose sur les ruines si familières de Lordaeron. La Cité Souterraine... Ses voix désincarnées, ses secrets aussi, qui pour l'oreille du simple visiteur ne semblent être que de simples courants d'air... Il repense alors avec amertume à la beauté crépusculaire de la Forêt des Pins Argentés, à ses rencontres inattendues. Mais il n'aura l'occasion de s'y rendre car le temps lui est compté, il sait que l'Oubli l'attend, glacial, tapi dans un caveau du Glas.

Alors que ses pas le conduisent à travers Brill, il repense à Kalimdor, il se rappelle les retrouvailles d'avec sa Soeur aujourd'hui devenue grande Magicienne parmi les Mages... Elle saura s'occuper d'eux au mieux... Ses Compagnons, ceux du Rêve. Tant de regrets l'étreignent alors. Toutes ces batailles menées contre l'ennemi, ensemble toujours, malgré les facettes multiples de leur Guilde... Oui elle saura s'occuper d'eux au mieux...

Le paysage d'une mélancolie inexorable le rappelle à sa condition... L'heure du Sacrifice est proche. Paradoxalement l'Ombre s'y oppose de toute son obscure puissance... Elle qui l'a vaincu, se rend soudain compte qu'elle n'existera bientôt plus et elle se débat, essayant par tous les moyens de ralentir les pas du Prêtre, le consumant plus que jamais...

Des larmes, qu'il croyait à jamais taries, ruissellent sur le visage décharné du Réprouvé... Il peine à avancer alors qu'il remonte maintenant le chemin conduisant au Glas laissant derrière lui la Croisée des chemins... Les moulins d'Agamman, la ferme des Solliden et la Vallée des Cauchemars...

Que de rencontres ont éclairé son parcours depuis qu'il fut ramené à la non-vie, libéré par Sylvanas des entraves du Fléau... Que de visages familiers, de joies dont il souhaite une dernière fois se nourrir. Les yeux inondés, il tombe à genou, oppressé par le poids de sa propre cage thoracique. Il aperçoit le cimetière et l'Eglise qui se dresse à sa droite. Et plus loin devant lui les piliers marmoréens du Caveau qui l'attend, implacable.

Ce moment lui semble irréel, tout en lui crie à la folie, tout se révolte, et l'Ombre toujours là, qui ne cesse de le dévorer, ravivant les blessures jadis infligées. L'Ombre tentant l'impossible pour l'empêcher de commettre l'irréparable. Il se sent si faible maintenant, revenir en arrière lui paraît insurmontable et malgré l'immense tristesse et la terreur qui le terrassent, il lui semble plus facile de choisir le moindre mal... Un sentiment de révolte naît en lui et se fait entendre, impérieux. Tu n'es qu'un couard, lui dit-il...

Les marches du caveau ne sont maintenant plus qu'à quelques pas et sa puanteur gagne les narines du Prêtre. Gagnant l'entrée, il trébuche et dévale la volée de marches... La douleur ne l'atteint plus. Tout lui semble irréel et flou. Il ne remarque pas que ses côtes ont perforé son abdomen. Le caveau irradie d'une lueur d'abord ténue, puis de plus en plus éblouissante... Il continue de rouler, de tomber, la chute ne cessera t elle donc pas?

Au fond du tombeau. La Vérité le brûle. L'Ombre hurle dans sa tête, hurle à n'en plus finir. L'Ombre, vraiment, ou est-ce le cri strident d'une Bansidh dans la campagne avoisinante? Ses mains osseuses se dirigent tremblantes vers son visage et ses doigts griffus cherchent les lanières de cuir clouté qui sanglent sa face cireuse...

Une voix ensanglotée se fait entendre, la sienne, à lui, le bafoué, le devenu sans-nom... D'abord un murmure, comme une litanie puis un cri, désepéré!

A jamais perdu et jamais destiné à gagner...
Chimère je suis! Pour que vive le Songe!
Croisé je suis! Pour que vive la Croisée!
Pour ma Dame! Pour Sylvanas!

Ses doigts referment leur prise sur les sangles... Les ongles s'enfoncent. Le bruit immonde de la peau qui se déchire ne le perturbe pas. D'un geste brusque il tire de toutes les forces qui lui restent et dans un hurlement de chair, de larmes et de sang mêlé, le Voile se lève enfin.

A jamais perdu et jamais destiné à gagné...

La lueur du tombeau s'est éteinte maintenant absorbée par l'Obscurité, il ne reste plus que le froid et le vide. Au sol une forme noire gisante au milieu des ténèbres. Si l'on s'approche on peut distinguer un visage mutilé et figé qui semble vouloir dire à chacun d'entre nous...

A toi que je n'oublie pas. Pour chacun de ces moments... Merci.

_________________
Toutes les Choses ont leur Valeur et Chacune contribue à celle des Autres.


Dernière édition par Siddhârtha le Jeu 22 Jan - 20:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goman
franchit le mur du son!
avatar

Masculin
Nombre de messages : 905
Age : 25
Localisation : Borgo-Bastia (2B)
Date d'inscription : 10/09/2006

MessageSujet: Re: L'heure du Sacrifice   Mar 20 Nov - 3:33

Sad

Ceci n'est pas possible, notre Sacrifice, décédé par l'Ombre elle meme...

Je respecte votre choix, Sacrifice, je vous souhaite une très belle vie apres cette mort qui a dû etre très douloureuse pour vous et qui l'est aussi pour nous actuellement.

Merci a toi pour tous les moments en ta compagnie !

Goman national, a ton service...

PS: Respect total pour le RP Wink vraiment chapeau !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taarish
prend tout son temps!
prend tout son temps!
avatar

Masculin
Nombre de messages : 55
Age : 37
Date d'inscription : 30/09/2006

MessageSujet: Re: L'heure du Sacrifice   Mar 20 Nov - 6:54

Dans les verdoyantes plaines de Mulgore, un vieux chaman se promène au milieu de la nuit. Se ressourçant au contact de la Terre Mère, celle qui l'a vu naitre.
Observant sa faune, écoutant ses murmures nocturnes et s'émerveillant devant sa flore toujours si belle à ses yeux.
Ces retours aux origines remplissaient toujours son cœur de joie et d'espoir.
Lui qui errait dans ce monde déchiré par tant de guerres, de haines et de souffrances.

A l'aube, alors qu'il s'approchait de la grande cité des Pitons du Tonnerre, son cœur s'assombrit soudainement.
La paix que son pèlerinage lui avait accordé faisait maintenant place à la lourdeur d'une mélancolie sournoise et inattendue.
Après quelques pas de plus en plus lents, il dut s'arrêter à bout de souffle.
Ses forces l'abandonnèrent et il tomba a genoux au sol, terrassé par un sentiment naissant... un doute... une vision... Il murmura :

« Ombre....Douleur... SACRIFICE!».

La terreur le saisit au plus profond de son être.
Non, ce ne pouvait pas être vrai. Pas lui. Non, il ne voulait pas y croire !
Il tenta de s'adresser aux esprits. Cette vision n'était-elle qu'un sombre cauchemar ou.... une horrible réalité ?
Mais les esprits restèrent silencieux, malgré toutes ses prières.
Rassemblant ses forces, il se releva et se mis en route. Il savait où aller.

Après un long voyage, hanté par sa vision, il arriva enfin au Glas.
La réponse se trouvait là, son cœur le savait.
Il avança lentement, tétanisé de ce qu'il allait découvrir.
La vision lui avait déjà tout révélé, il ne lui restait plus qu'à admettre l'évidence : Le prêtre n'était plus, il avait entendu son Cri.
Bien qu'il n'était jamais venu dans ses obscures contrées, il trouva son chemin naturellement, comme guidé par une force mystique.
Tout était exactement à l'image de sa vision ; le cimetière, l'église et... le caveau.
Sa gorge se noua et son coeur se serra de tristesse. Il s'arrêta au pied du bâtiment.
Une partie de lui ne voulait pas descendre ces marches... Il savait ce qu'il y trouverait.
Il ferma les yeux alors et pria une nouvelle fois les Esprits de tout son cœur pour que tous ceci ne soit qu'un mauvais rêve... des heures durant, immobile comme pétrifié dans la pierre.
A son réveil, il pris une grande inspiration et murmura « Il est temps ! » et se mis en route.
Il descendit d'un pas lourd les marches du caveau, et affronta, le cœur rempli de chagrin, ce qu'il était venu chercher.
Le vision du corps du prêtre gisant au sol lui glaça le sang. C'était donc vrai. L'Ombre l'avait consumé.
Son visage tuméfié témoignait du terrible affrontement final auquel il s'était livré contre Elle, contre lui-même...
Il s'agenouilla auprès du corps de celui qui fut son Guide vers le Songe, et tant d'aventures...


« Sacrifice...
Si dans ce monde ou l'autre, vous avez besoin de moi, sachez que je serais là... Mon ami. »


Un hurlement animal se fit entendre au dehors. Un loup spectral pénétra à son tour dans le sombre caveau.
Il était baigné d'une douce lumière bleuté d'une beauté indescriptible, qui réchauffa immédiatement le cœur du chaman. Les Esprits avaient répondu à son appel.
Le spectre s'assit au pied du corps du prêtre.
Les yeux remplis de larmes contenues le chaman s'adressa à lui avec un profond respect, le regard baissé.

« Sont combat est terminé... Connaitra-t-il la paix à présent ? »

Le Loup acquiesça d'un hochement de tête. Et il restèrent là, en silence.
Le chaman repensât alors à toutes les aventures qu'il avait mené en compagnie de son ami... leurs victoires, leurs échecs, leurs joies et leurs rires.

Après un long moment, il se releva et s'adressa une dernière fois au corps de son Guide

« A bientôt mon ami.... Et merci à toi ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Defre
plane à deux mille!


Masculin
Nombre de messages : 580
Age : 35
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: L'heure du Sacrifice   Mar 20 Nov - 15:43

Mon coeur se dechire, mes yeux rougissent, mes mains deviennent moites, mon ventre se noue, mes jambes tremblent telle le vent fait danser les feuilles a cette saison.

Un crie bien plus terrible que celui des Ombres vient percer le silence devant la tombe,celle sitée au Glas.


*SIDD...........*


Meme la mort n'avait entendu pareil soufrance a l'ecoute de ce son presque irreel.
Aucun mot ne parvient, aucun mot ne saurait definir cette douleur.
Seul un mot me vient,


Merci.............







Defre le malandrin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dakëyras
plane à deux mille!
avatar

Masculin
Nombre de messages : 644
Age : 35
Localisation : Bayonne / Toulouse
Date d'inscription : 13/03/2007

MessageSujet: Re: L'heure du Sacrifice   Mar 20 Nov - 22:05

Quelque part en Outre-Terre un voleur scrute le ciel en silence.

Si vous vous approchez un peu, suffisamment près sans vous faire remarquer sous peine de le voir disparaitre, vous pourrez voir une larme coulez le long de sa peau bleue...

Les ombres viennent de lui porter une bien triste nouvelle.

Lui vivant parmi celles ci, ne pensait pas un jour entendre que l'une d'entre elle, et non la moindre, viendrait à s'évanouir.

Celle qui l'accueillit parmi les siens. La seule ombre qui réussi à réchauffer son cœur.

La seule chose qui l'empêche de penser à son chagrin est de planter les pointes de ses lames dans le cœur chaud et encore palpitant de nains, humains ou autres elfes qui passeraient à sa portée troublant son deuil...

Et si vous avez eut la chance de voir cette larme vous aurez aussi peut être pu entendre les seuls mots qui sortent de sa bouche quand il regarde le ciel infini en pensant au guide de ses songes qui restera à jamais en lui:

*Siddhârtha*
...
...
*...Merci pour tout...*

Et dans un soupir ce triste sir disparut dans l'ombre d'un nuage qui passait au dessus de lui sous une lumineuse pleine lune...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kwakwak
met les gaz!
avatar

Nombre de messages : 337
Age : 38
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: L'heure du Sacrifice   Mer 21 Nov - 12:54

Ce soir sur les plaines fertiles de Mulgore, la terre mère des Taurens, le vent qui souffle est triste et froid, la pluie légère et glaçante. Un vieux guerrier s’était assis au pied d’un arbre pour se reposer quelques instants et se réchauffer par un bon feu. Une brise plus forte et plus froide que les autres vient souffler sur les braises, les flammes s’évaporèrent alors plongeant le Tauren dans le noir. Interloqué par ce phénomène, Kwakwak renifla le vent, le visage se crispa soudainement, et la lune vient refléter la larme versée… un ami n’est plus.

La rage monta soudainement « pourquoi lui ? » Le guerrier se saisit avec fureur de sa lame et remis son heaume. La magie envahit son armure, les flammes s’en réchappant sont devenues plus fortes et plus noires, animées d’un désir de vengeance. Voyant la tristesse de son maître, le loup blanc qui se tenait à ses côtés se releva d’un bond et émis un hurlement féroce. Ce soir le guerrier ne va pas dormir « Qui a causé cette horreur, cette infamie ? Préparez-vous meurtriers, ma fureur n’aura pas de fin ! »

[HRP]
Cette nouvelle m’a vraiment étonné, cloué sur place. Ayant discuté avec toi la veille de ce choix, rien ne m’aurais permis de croire à ce départ. Mais ta décision est tienne, et nous devons la respecté. Même si je ne suis Chimère que depuis peu, j’ai vraiment apprécié de jouer à tes côtés, et je te remercie pour ce que tu as fait.
Je te souhaite une riche et belle vie IRL, et espère d’avoir de tes nouvelles de temps en temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tirkalas
prend tout son temps!
prend tout son temps!


Nombre de messages : 72
Age : 38
Date d'inscription : 06/03/2007

MessageSujet: Re: L'heure du Sacrifice   Mer 21 Nov - 13:18

Une hache reste plantée dans un homme oiseau, son sang, chaud, ruisselle le long de la lame. Le vent dans les arbres a cessé, les insectes se sont tus, les oiseaux et tous les animaux restent figés : la nature s'est arrêtée! Et puis, dans ce silence, un sentiment de tristesse s'empare de toute vie.

Au milieu d'un champ de bataille, une trolesse se tient debout. La douleur provoquée à son coeur est telle que des larmes coulent sur ses joues. Elle qui pensait être suffisemment forte pour ne plus jamais pleurer!
Et puis, elle sait. Halas le sait aussi. La nature même l'a senti : un être cher à leur coeur, un grand guide, un ami les as quitté! Son âme, fatiguée, avait besoin de repos.

Le cri des oiseaux, le vent dans les branches... La nature s'est réveillée!
Comme un hômage, des centaines de corps ennemis furent brûlés cette nuit-là, les flammes des bûchers atteignirent le ciel. Halas hurla toute la nuit en regardant le ciel, un hurlement de tristesse, comme lorsqu'on perd un des siens...
Sa maitresse savait ce que sa hyène hurlait : "Siddhartha! Merci pour tout! Nos coeurs saignent mais, pour toi, nous continuerons ton oeuvre!"

Le Soleil Surgit au loin, une aube rouge se lève sur des brasiers encore brûlants formés au milieu d'un champ de bataille. Au milieu, une jeune trolesse, Tirkalas, le coeur serré, rassemble ses sacs, jete son carquois sur son épaule et appelle sa hyène.
Elle lève les yeux au ciel et, dans un murmure, s'adresse une dernière fois à son parrain Siddhartha : "Tu resteras toujours dans nos coeurs, nous ne t'oublierons pas, ainsi, tu ne mourras jamais!"
Et puis, plus fort : "Viens Halas, il est temps de partir..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ynaell
a décollé!
a décollé!
avatar

Nombre de messages : 136
Age : 31
Localisation : Shattrath
Date d'inscription : 28/07/2007

MessageSujet: Re: L'heure du Sacrifice   Mer 21 Nov - 13:56

Au milieu de la nuit, l'elfe marche paisible dans les rues de Lune d'Argent pour réfléchir sur ces choix et actions quand soudain, elle entend au plus profond de sois qu'une chose a changer.

Le sacrifice n'est plus. Les pleures ce font voit sur son visage, la douleur laissera une profonde cicatrice, car cet personne a l'ecoute plus que respectueuse n'est plus.

Une page ce tourne.


Que le soleil sois ton gardien de l'infini dans ton nouveau voyage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Herro
a décollé!
a décollé!
avatar

Masculin
Nombre de messages : 108
Age : 36
Localisation : Kremlin-Bicetre (94)
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: L'heure du Sacrifice   Mer 21 Nov - 14:42

En plein combat, le râle du vent me chuchote la dernière heure du sacrifice.
Je porte le coup fatal, et une fois l'adrénaline redescendue je comprends ce qui vient d'arriver: l'ombre de notre Chef l'a recouverte pour l'éternité.
Je m'agenouille et mon esprit ère dans ses souvenirs.

Un bruit juste derrière, je me fais attaquer par un gnome qui a profité de mon inattention, pauvre de lui, toute ma rage l'inonde de coups.
J'implore les dieux de prendre ce gnome en sacrifice pour que la lumière rejaillisse du corps sans vie de notre Chef ...

De retour à Shattrah, la consternation des chimères me fait comprendre que rien ne le ramènera.
J'espère que ton âme prendra la bonne direction, et que peut être, elle trouvera un corps pour se réincarner.

Adieu Sidd.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marvill
plane à deux mille!
avatar

Masculin
Nombre de messages : 623
Age : 30
Date d'inscription : 27/07/2006

MessageSujet: Re: L'heure du Sacrifice   Jeu 22 Nov - 18:44

mode hrp cash : je ne peux pas l'admettre, j'suis deg...
j'espère ton retour, sinon je ferais une réponse digne de se nom...

_________________


Marvill, un druide qui vous veut du bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taarish
prend tout son temps!
prend tout son temps!
avatar

Masculin
Nombre de messages : 55
Age : 37
Date d'inscription : 30/09/2006

MessageSujet: Re: L'heure du Sacrifice   Ven 23 Nov - 3:05

Marvill a écrit:
je ne peux pas l'admettre
Marvill a écrit:
une réponse digne de se nom...

C'est quoi cette réponse à 2 balles ? afraid

Sidd a le droit de faire ce qu'il lui plaît, ce n'est pas à toi ou à nous de lui dire ce qu'il doit faire...
S'il a envie d'arrêter WoW, c'est son droit, sa décision.
On peut la regretter certes, mais pas lui imposer notre vision.

Désolé mais ce genre de réponse, je n'apprécie guère ! Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shasslar
prend tout son temps!
prend tout son temps!
avatar

Masculin
Nombre de messages : 51
Age : 26
Localisation : Si vous lisez sa, c'est que je suis déja loin!
Date d'inscription : 27/10/2007

MessageSujet: Re: L'heure du Sacrifice   Ven 23 Nov - 10:50

L'Elfe se tient seul sur un des ilots flottants de Nagrand. Il savait. Le vent lui avait apporté la nouvelle... Le Sacrifice n'était plus. Une ombre passe sur son visage.

L'Ombre avait finalement gagnée... Oui, mais, perdu pour perdu, il a fini en beauté...

L'Elfe murmure un chant funebre kal'doreï. Puis murmure:

"-Que mes prieres t'acoompagnent, noble Sacrifice..."

Il se tourne vers le loup noir assis.

"-Viens, Grogneur, nous avons du chemin a faire."

[HRP] Merci Sidd, je respecte ta décision. A bientot, j'espere!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marvill
plane à deux mille!
avatar

Masculin
Nombre de messages : 623
Age : 30
Date d'inscription : 27/07/2006

MessageSujet: Re: L'heure du Sacrifice   Ven 23 Nov - 16:41

Hrp : Désolé Taa, mais ce post m'a presque fait violence, et je n'admet pas que Sidd arrête wow, mais ça c'est un problème entre moi et moi... Ensuite, évidemment que je dois accepter sa décision, s'il l'a prise c'es(t qu'il a de bonnes raisons, t'façon je n'ai pas le choix... Mais à présent que j'ai eu quelques explications sur les raisons de ce départ, je le prend un peu mieux. Je ne voulais pas choqué avec mon post, mais juste exprimé mon désaroi, vraiment désolé de t'avoir fait du tord et surtout que tu es pris ça comme un manque de respect, parce que du respect ça j'en ai pour notre tête pensante... ou ex-tête pensante. Ensuite je l'ai appelé direct pour lui 'imposer ma vision', hum... je ne suis pas très fort pour imposer de choses aux gens tu sais... j'ai déjà du mal pour moi...
Il méritait surement un long post rp, avec des remerciement tout ça, mais pour écrire une telle chose faudrait que je fasse son deuil, ben j'ai pas encore réussi, tant mieux pour toi si c'est déjà fait...

_________________


Marvill, un druide qui vous veut du bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taarish
prend tout son temps!
prend tout son temps!
avatar

Masculin
Nombre de messages : 55
Age : 37
Date d'inscription : 30/09/2006

MessageSujet: Re: L'heure du Sacrifice   Ven 23 Nov - 18:58

A moi de te répondre Marv: A moi aussi, cette nouvelle et ce post m'ont surpris et rendu triste. Et mon deuil, je l'ai fait en prenant 4h pour faire une réponse RP au beau milieu de la nuit (alors que je ne suis absolument pas doué pour ça).

P.S. : Voilà, sans rancune aucune, nous devons juste être des épidermiques et répondre un peu vite :silent:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marvill
plane à deux mille!
avatar

Masculin
Nombre de messages : 623
Age : 30
Date d'inscription : 27/07/2006

MessageSujet: Re: L'heure du Sacrifice   Ven 23 Nov - 20:20

hrp pour changer : Je sais que tu as souvent du mal avec mes propos et ma façon de penser... En même temps, je te comprend, je suis pas toujours très fin. Et comme je te le disais, juste après mon post je l'ai appelé et je lui ai fait l'éloge de ton post (d'aileurs +1 il est vraiment super, et j'ai pris plaisir à te lire). Ben sans rancune c'est évident, n'hésite pas à me rappeler à l'ordre, je suis conscient que mon post fait tâche, surtout dans cette partie du fofo et de surcroit juste après un post comme le tien... Mais bon, c'était ma façon bien à moi de crier mon désespoir.


_________________


Marvill, un druide qui vous veut du bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arcôs
met les gaz!


Masculin
Nombre de messages : 254
Age : 46
Localisation : Lille (vive les Chti !)
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: Re: L'heure du Sacrifice   Ven 23 Nov - 23:10

Je suis triste de te voir partir cher sacrifice, mais ainsi va la vie , ainsi va la mort, que les reves des chimeres te portent haut dans leur coeur et en esperant tout de meme un possible retour, je te souhaite une bonne continuation et n'hesite pas a nous faire des coucous sur le forum de tmeps en temps et surtout si tu t'ennui : REVIENS !! Smiling
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aelise
mode hyper-espace activé!
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1181
Age : 39
Localisation : 74
Date d'inscription : 27/07/2006

MessageSujet: Re: L'heure du Sacrifice   Sam 24 Nov - 11:28

Que dire ... que penser ... vraiment je ne sais pas. Etant absente du jeu cette semaine et n'ayant pas été très présente pour cause d'événements irl depuis le début du mois je suis assez loin de tout ça et n'arrive pas réellement à imaginer ce qu'il se passe. N'ayant même pas pu te saluer et te whisper une dernière, cela n'aide pas à me soulager. Je suis triste de ton départ horriblement triste ... et je n'arriverais à y croire que lorsque je ne me serais pas connecté pour le voir de mes propres yeux.

Ton post est magnifique mais je n'arrive pas à répondre de façon rp ... sans doute que ce n'est pas seulement l'avatar qui laisse un vide immense. et aujourd'hui même si c'est l'avatar qui n'est plus ce n'est pas à lui que je m'adresse mais à toi Yoann avec qui j'ai passé tant de bons moments ... que ce soit au départ de la guilde et nos instances à 5, en passant par mes premiers voc sur skype avec des "inconnus" (qui avaient même des voix et surement des vies au delà de Wow ...), la présentation à La croisée et tout ce que ça impliquait à l'époque, sur la confiance que tu plaçais en nous, tout nos délires ou l'expression mort de rire prenait tout son sens ^^ (les fameux pieds d'Achilore s'en souviennent encore ^^).

Je tiens à te remercier pour tout ça, encore et encore. J'espère que j'aurais l'occasion de t'avoir en voc, via skype, via sms, de te revoir ou je ne sais quoi encore. J'espère avoir des nouvelles de toi et ne pas enterrer trop rapidement ce lien qui s'était créé au fil de tout ce temps ...

Et surtout si t'as envie de revenir ... surtout n'hésites pas hein ^^

A mon ami, A toi, avec toute mon amitié sincère

Corinne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tehoof
mode hyper-espace activé!
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1135
Age : 45
Localisation : alsace
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Re: L'heure du Sacrifice   Dim 25 Nov - 13:45

Sad ...

je suis et resterais sans voix...

_________________
Long est le chemin du rêve... encore plus quand on est nombreux !
TEHOOF, chouette/arbre 80
FISDEGROM, cham survolté à tendance cac 80
RHORKAL, Tank/Furieux 80
SEPA, pyromane 75
BAARHOOF, Chevalier du don du sang 72
BELTOOF, Grande tireuse devant l'éternel 70
JIHKI, Infirmière en loques 36...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syliã
vient d'arriver !
vient d'arriver !


Nombre de messages : 4
Age : 34
Date d'inscription : 12/10/2007

MessageSujet: Re: L'heure du Sacrifice   Lun 26 Nov - 16:30

Ce silence... ce vide ... je le reconnais... c'est le départ de Llwarnn que je revis.... encore un songe qui me mènera certainement à une autre découverte, sur moi, sur mon passé, sur ma vie à présent...

trouver le prêtre, allez lui parler de cette sphère de vide qui s'empare de mon âme mais avant me réveiller...sortir de ce songe insupportable ou résonne le vide, l'abandon perpétuel, ce cycle éternel dans lequel je suis murée...

le prêtre est introuvable... j'ai cherché à chaque endroit qu'il aimait, même les moins avouables, je ne le trouve...

que ferais je sans lui, s'il n'est pas à mes côtés pour me guider dans ce monde étrange, inconnu, peuplé de figures amicales mais lointaines...

*sent le vertige s'emparer d'elle, s'agenouille*

Nooooooon, je ne veux retourner dans cette stase!
en sera-t-il ainsi ç chaque fois? Mon mentor disparaitra-t-il à chacun de mes éveils? je ne peux le croire mais mes forces m'abandonnent...
Je te retrouverai Siddhârthâ, Lllwarnn ou qui que tu sois dans une prochaine vie, et je te donnerai le courage de me former et de partager avec moi d'autres instants que ceux de la douleur de la naissance et de la mort...

Amen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lancelos
met les gaz!
avatar

Masculin
Nombre de messages : 409
Age : 42
Localisation : Lille
Date d'inscription : 28/07/2006

MessageSujet: Re: L'heure du Sacrifice   Jeu 29 Nov - 21:12

Mon vieux compagnon, nous avons bravé bien des dangers ensemble et ce soir je suis triste de te savoir parti. Je respecte ton choix et je te remercie d'avoir donné vie aux Chimères.

Comme Aelise, je n'ai pu te dire au revoir alors c'est ici que je le fait. Sans notre rencontre et la création de la guilde, je crois que je ne serai jamais resté tout ce temps sur ce jeu.

Je ne sais pas ce qu'il va advenir des Chimères ? Réussirons nous à passer ces moments difficiles ? Seul le temps nous le dira.

Je m'incline devant toi, mon chef de guilde, mon ami des longues soirées passées ensemble, à trainer nos vieux os dans les profondeurs du monastère, de Scholomance et tant d'autres.

A bientôt.
Lance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Getsemani
prend tout son temps!
prend tout son temps!
avatar

Masculin
Nombre de messages : 57
Age : 44
Date d'inscription : 20/01/2007

MessageSujet: Re: L'heure du Sacrifice   Ven 30 Nov - 13:37

La steppe... La chasseresse est penchée sur l'empreinte d'un kodo sauvage. Le vent d'Est qui a soufflé toute la journée se calme soudainement et le silence se fait, il se passe quelque chose... Getsemani se redresse et scrute les alentours... rien... Et pourtant, cette sorte d'écho dans le vent tombant, comme un son de cloche félée qui viendrait de très loin... Nighteyes le perçoit aussi, il gémit faiblement.
Une voix, c'est une voix familière ! En même temps que cette voix, des bribes d'images se mettent à affluer dans l'esprit de la Trollesse. Son ami, celui qui l'avait recueillie après ses errances et son passé sauvage, celui qu'en Lordaeron on nomme Siddârtha, il s'adresse à elle, non, à tous ceux qu'il a rassemblé par sa foi... Ce sont tous ceux-là qui écoutent cette voix s'exprimant sans mots. Chacun est suspendu à cette vibration qui parle de joie et de fraternité, et qui s'en va pourtant vers un ailleurs se dérobant aux sens. Un être que certains disaient Saint, emporté par l'ombre? Par sa propre décision? Getsemani n'a jamais trop saisi la subtilité de ces courants mystiques, il doit y avoir un sens caché à celà, une nécessité... Parti vers les Chasses Eternelles de l'Esprit se dit-elle en serrant les machoires. Sortant son coutelas de sa ceinture, elle trace un profond sillon sur son avant bras, à côté d'autres similaires. Un compagnon de plus disparu. Gratitude, rage et pourtant foi dans la décision de son ami se mèlent dans le hurlement qu'elle adresse au ciel, bientôt rejoint par celui de Nighteyes.
Le jour touche à sa fin. Cette nuit va être longue, mais non pas infinie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.studioc46.com
Eramort
plane à deux mille!
avatar

Masculin
Nombre de messages : 542
Age : 41
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Re: L'heure du Sacrifice   Ven 30 Nov - 17:33

AAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH SIDDARTHAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA

Un cri irradie UnderCity

Deux semaines déjà sont passées, depuis la disparition de notre Sacrifice, mes mains, mon esprit se dénoue lentement de cette torpeur. Je voulais croire à un miracle, une résurrection, une mascarade organisée par les nains, j'étais pourtant allé voir le Père Lazarus qui, dans la passé avait fait un prodige...

Mais rien, le néant innonde l'atmosphère, l'odeur de la mort est trop présente. Devant le caveau, agenouillé, Je tremble de malheur, mes yeux saignent, mon corps brûle quand je repense à tout ces combats passés, ces joies partagées... mon désespoir se noie dans la mélancolie.

Plus d'un an à braver les chemins, nul n'aurait cru que la fin soit présente, possible... Le glas résonne dans ma tête, je ressace cette image de notre chef, puissant, charismatique, droit ..... Les chimères ont perdu un ami, un chef, ils ont gagné la tristesse, l'incompréhension...

Chaque chose à une fin dans ces terres d'aventures. Mon âme était perdue, commment faire sans mon maître, mon guide, mon Sacrifice. Je me suis réfugié dans la peur et la souffrance, ma peine sans fin commence enfin à s'estomper... quoi dire, que faire, se libérer de cette douleur.....

Le sage a choisi sa voie, l'ombre a perdu, la lumière, le sacré a vaincu.
Que de paroles insignifiantes pour exprimer tant de désarroi, ma bouche se ferme, le deuil s'exprime par tout le chagrin de ma pauvre carcasse.

Je te rapporte ces quelques mots d'une connaissance lui aussi attristé par ton départ.


Ô Grand Siddhârta.
Héros parmis les Héros tu as combattu
Chef parmis les chefs tu as dirrigé
Disparu parmis les Sages tu es parti

Thrall


Je regrette de n'avoir pas été là lors de ton départ, lors de ta descente dans les limbes !!!
Quelques jour auparavant nous avions guerroié côte à côte dans ce dangereux Labyrinthe... je ressace sans arrêt ce souvenir...

Je vais quêter sans cesse afin de trouver une solution à ton retour parmis nous, même si c'est impossible... Touchée par la lumière, l'ombre se volatilise pour laisser peut être la place au sacré...

Eramort !!



IRL :

Quelques mots c'est tout !!!
Reviens nous vite mon ami,
j'espère que la cause de ton départ ne vient pas de nous...
Je me souvient d'une personne qui pronnait la parole avant l'action....
Tu reviens petit à petit sur le forum.... J'espère te revoir parmis nous bientôt ça serait un beau cadeau du papa Noël ... santa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siddhârtha
mode hyper-espace activé!
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2071
Age : 40
Date d'inscription : 24/07/2006

MessageSujet: Re: L'heure du Sacrifice   Dim 27 Jan - 15:04

Le Sans-Nom errait depuis maintenant de nombreuses semaines. Pensant trouver enfin le repos, libéré enfin des entraves de la Non-Mort, il avait constaté dans la douleur que l'apaisement tant attendu ne viendrait ni du Néant ni de l'Oubli... Les liens tissés de son "vivant" étaient trop forts et le maintenaient entre deux mondes... N'y avait-il donc jamais de repos!?

L'Ombre du Prêtre divaguait, vaporeuse, tantôt attirée par le rêve nimbé du Sanctuaire, refuge des Siens, tantôt hantée par la voix d'anciens compagnons d'arme, ébranlée par leurs appels par delà la Mort. Non il n'y avait pas de repos... Sa Soeur même était comme un canal, un médium par lequel il pouvait observer, entendre ses amis, et, tout à loisir, amèrement les regretter.

...

A travers le Voile, il regarde tout son monde s'affairer, guerroyer, et se retrouver en faisant bonne chère à la Taverne... Et toujours ces appels, qui aussitôt le conduisent dans la chapelle sombre et glaciale du Glas, appelée à juste titre le Tombeau des Ombres, où il contemple son reflet inerte. Inerte mais tangible reflet, étendu sur le sol moisi, froid et maculé de ce qui a un jour été son sang, sa chair, à lui, le désincarné.

_________________
Toutes les Choses ont leur Valeur et Chacune contribue à celle des Autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amearan
a décollé!
a décollé!
avatar

Masculin
Nombre de messages : 174
Age : 33
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: L'heure du Sacrifice   Dim 27 Jan - 22:33

Cela faisait maintenant quelque temps qu'Amearan Menethran, chevalier de sang, était revenu de son exil ou il s'était réfugié. A son retour, il apprit avec stupeur que Siddhârtha, l'être qui avait tant fait pour lui, qui lui avait montré la Voie après le drame qui avait abbatu son royaume et sa famille. L'être qui l'avait acceuillis et intégré au sein du rêve chimérique. Celui-ci n'était plus... Une tristesse qu'il n'avait plus ressentis depuis la perte de son pays l'avait étreint avec violence. Il ne connaissait pas tant que ça le Sacrifice... Mais il l'avait respecté et apprécié. Et il n'avait pas été là au moment ou advint cette terrible perte. Une ombre, malgré son retour, planait sur lui, même si il avait accepté l'inacceptable.

Mais tout récemment, quelque chose avait chagé dans le rêve... un doute, une hésitation..... un espoir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Defre
plane à deux mille!


Masculin
Nombre de messages : 580
Age : 35
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: L'heure du Sacrifice   Lun 28 Jan - 22:30

Le Réprouvé arpente la petite colline qui rejoins la dernière demeure ou le Sacrifié a choisi de se reposer.
Il fait froid, le vent souffle juste assez pour faire chanter les feuilles qui restent encore accrochées aux arbres.
Les quelques habitants du Sepulcre me dévisagent m’interpellent même pour savoir ce que je viens encore faire ici. Comme a mon habitude je ne réponds pas. Je fais mine de ne pas comprendre, je m’arrête devant une marchande, lui tend les quelques pièces de bronze pour la fabrication d’un cierge.
Comme a son habitude elle me donne celui qu’elle avait mis de coté, celui orné de quelque paille d’or avec les mots gravés a son socle :

Toutes les Choses ont leur Valeur et Chacune contribue à celle des Autres.

Me voilà en possession du cierge, je continue le peu de route qu’il me reste a faire avant d’arriver devant l’escalier qui descend a la crypte.
J’enroule un vieux chiffon au tour du morceau de bois qui se trouve devant mes pieds.
Il me reste un peu d’huile de feu, maintenant qu’il est imbibé je craque une allumette pour faire danser les flammes.
Me voilà devant toi Sid, me demandant quand est ce que tu va nous revenir.
Je sors un vieux chapelet des âmes et fait une prière a ta mémoire pour que personne ne t’oublis.

Le cierge brûle tout doucement, il est temps pour moi de te laisser en paix en espérant te revoir parmi nous.
Je relève mon capuchon noir, je remonte jusqu'à atteindre la lueur du jour mon cœur est encore rempli de tristesse.


« A bientôt Sid »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'heure du Sacrifice   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'heure du Sacrifice
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chimères :: La Chimérie :: L'Auberge de Havrenuit-
Sauter vers: